L’attractivité de la fonction publique territoriale : le Sénat veut saisir le levier de la marque employeur

Les collectivités territoriales peinent à recruter, les seules tensions sur le marché de l’emploi ne suffisant pas à expliquer ce phénomène d’une ampleur croissante. C’est que la fonction publique territoriale souffre aussi, en tant que telle, d’un incontestable déficit d’attractivité. Face à ce constat, la délégation du Sénat aux collectivités territoriales et à la décentralisation passe en revue les raisons de ce désintérêt relatif et met en lumière un levier susceptible d’aider les collectivités à relever le défi de l’attractivité : la marque employeur.

Encore largement méconnu dans la sphère publique locale, cet instrument de marketing et de communication vise à valoriser les collectivités territoriales en tant qu’employeuses. Mais quels sont les enjeux et les facteurs clefs de réussite de la stratégie de la marque employeur ? Comment accompagner les élus et leurs équipes dans leur approche de cet outil ?

Pour répondre à ces interrogations, la délégation aux collectivités territoriales du Sénat formule plusieurs propositions portant sur :

– la définition claire d’une identité ainsi que d’une proposition employeur ;

– la prise en compte de l’ensemble du parcours des candidats et salariés ;

– l’association des élus et de l’administration locale ;

– l’utilisation des nouvelles technologies.

Car s’engager sur la voie de la marque employeur, c’est au fond saisir l’opportunité de réfléchir à l’identité de la collectivité et revisiter la relation « collectivité employeuse /agent territorial ».

Accédez au rapport :

https://www.senat.fr/rap/r23-484/r23-4841.pdf

Accédez à la synthèse du rapport :

https://www.senat.fr/rap/r23-484/r23-484-syn.pdf

Partager l'article